Les réseaux sociaux!

Accro aux réseaux sociaux, aux likes, au zieutage…

Le monde des réseaux sociaux est un royaume mis en scène pour nous donner l’illusion d’être maîtres de notre environnement digital. Recevoir des invitations à être amis, des demandes d’abonnement, en envoyer, s’abonner, poster des photos, obtenir des likes et des commentaires, se sentir confiant, estimé, roi de son monde digital… Tout cela n’est bien évidemment qu’une illusion.

Les réseaux sociaux nous causent plus de mal que de bien lorsque on n’en fait pas bon usage. Ils sont là pour nous passer le message qu’il faut faire des photos dans des postures affriolantes à moitié vêtu pour se faire remarquer;  et nous faire croire que <<notre vie n’est pas assez belle>>. En quelques mots, quand on n’est pas envié, on envie ! c’est le monde du <<Voir ou être vu>>.

On arpente le fil d’actualité en se comparant à chaque personne dont on voit les photos et on se morfond en imaginant qu’on serait plus heureux à la place de ces personnes, leur ‘’beauté’’ nous ferait du bien, leurs avoirs feraient notre bonheur, les voyages au bout du monde qu’ils se permettent nous rendraient plus joyeux, le beau/la belle partenaire qu’ils ont serait parfait(e) pour nous, la magnifique famille qu’ils forment, on veut la même, les maisons, les voitures, les vêtements, etc. on est attentif à ce qu’elles nous montrent au point d’en oublier la réalité. On se construit une vie idyllique basée sur des images publiées par des personnes qu’on ne connait souvent ni d’Adam ni d’Ève en se disant que c’est cela la vie parfaite. On jalouse, on se dit <<je veux aussi>>, on se torture ainsi inlassablement encore et encore.

Nous oublions une chose, la plupart des gens ne publient que ce qui nous plaira d’eux, ce qui est à leur avantage, ce qui nous poussera à les admirer. Personne ne publiera jamais une photo compromettante d’elle ou qui pourrait soulever des remarques négatives.

Pourquoi ces gens ne parlent-ils pas de comment est-ce qu’ils arrivent à s’offrir tout ce qu’ils possèdent ?! Loin de moi l’idée selon laquelle leurs biens auraient une mauvaise provenance mais, ces personnes, nous inspirent-elles le travail ? nous inspirent-elles l’endurance ? nous inspirent-elles l’amour de soi sans artifice ? quel message bon pour l’humanité véhiculent-elles ? La fille que tu vois avec le joli sac à main, la belle paire de chaussure,  pourquoi ne te parle-t-elle pas de ses études, de son métier, de comment elle s’en est sortie pour en arriver là ? le mec que tu vois tiré à quatre épingles avec un téléphone dernier cri, pourquoi ne te parle-t-il pas de sa carrière professionnelle ?

Ces gens sont en réalité libres de nous dire ou pas comment est-ce qu’ils gagnent leur vie. De notre côté, faisons l’effort de ne pas tomber dans le piège de la convoitise et celui de la facilité en allant faire des bêtises pour ressembler à un tel ou une telle qui se met en scène sur Snapchat ou Instagram.

Comme tout être humain, ils ont des problèmes mais font des efforts pour se montrer sous leurs plus beaux atours. Ne tombons pas dans le piège! Il n’y a rien de bon à désirer les possessions d’autrui. Si les langues se délient vous resteriez pantois à l’écoute de ce qu’ils endurent au quotidien pour vous offrir ce spectacle.

C’est triste de voir qu’à cause du téléphone et de l’internet, les gens s’endettent pour vivre une vie au-dessus de leurs moyens, filles comme garçons sont prêts à tout pour attirer l’attention sur eux.

Ne gâchons pas notre vie à observer les gens sur les réseaux sociaux et à dénigrer nos exploits, ne nous comparons pas aux autres en nous basant sur ce qu’ils postent de beau à propos de leur vie, ne vivons pas non plus pour les likes.

On est libre de désirer de belles choses, de vouloir faire de grandes choses, mais cela ne devrait pas être basé sur autrui. On peut positivement s’inspirer des autres pour s’améliorer et contribuer à quelque chose, évitons les efforts vains !

Je vais un peu vous parler de ma petite expérience.

J’ai commencé à être active sur Facebook à 14 ans. Je vivais dans un autre pays, je n’avais pas encore commencé les classes, je m’ennuyais et me sentais seule. C’était le seul moyen de garder contact avec mes amis au Cameroun. Je discutais avec ces derniers tous les jours jusque très tard la nuit. Mais même après avoir débuté les cours, la situation n’a pas changé. À cette époque je ne postais pas de photo (Je devais en avoir quand même six mais ce n’est pas ce qui m’y amenait). J’étais accro aux personnes avec qui j’échangeais. J’y ai d’ailleurs fait de très belles rencontres.❤

C’est à 16 ans que j’ai commencé à poster des photos pour ‘’être vue et likée’’ parce que ‘’tout le monde’’ le faisait. Mon rythme était quand même modéré😅 je postais deux à trois fois par mois. À cette époque, j’étais nourrie par les notifications de Facebook, à chaque nouveau j’aime, chaque nouveau commentaire, c’était l’euphorie. Cela me rendait plus confiante et il me fallait être connectée en tout temps. Sans aucune difficulté, je suis sortie de cette sphère à 17 ans. Je ne postais plus de photos sur lesquelles se voyait mon visage, les likes ont diminué mais je me sentais bien. Je publiais tout ce qui me plaisait sans me soucier du <<et si les gens ne likent pas ?>> je m’en fichais complètement.

Par la suite, je me suis davantage intéressée à Instagram et là-bas, il y a eu le ‘’zieutage’’. J’ai souvent regardé que fait tel, qu’a posté tel autre et fort heureusement cela n’a pas eu de réel impact sur moi. Je me contentais de regarder. L’année d’après, à 18 ans, je me suis assise un jour et me suis désabonnée de toutes les personnes et pages qui ne publiaient pas de contenu vraiment utile et me suis tournée vers ceux qui font dans des domaines qui m’intéressent mais là aussi, après quelques mois, je me suis rendue compte que cela ne m’apportait pas grand-chose. J’étais à la recherche de quelque chose de plus utile et pertinent et c’est à 19 ans que je l’ai trouvé sur Instagram.

Aujourd’hui à 20 ans (bientôt 21), je découvre tous les jours ce qu’il y a de meilleur sur cette plateforme. Je suis intéressée par tout ce qui concerne l’autonomisation de la femme, les œuvres caritatives, l’écriture, l’entrepreneuriat, le développement personnel, la mode pudique, la lecture, le voyage, la nature, le graphisme, le digital business, le web marketing, etc. et Alhamdoulillah (louanges à Dieu), j’ai trouvé des pages qui partagent du contenu très intéressant sur tous ces domaines que j’aime. J’apprends tous les jours à travers mon petit écran de téléphone et ces personnes à qui je suis abonnée m’apprennent l’amour pour la connaissance et l’apprentissage, l’autonomie, le sens du travail, la détermination, le courage, la confiance en soi, le pouvoir d’oser, au travers de messages sincères basés sur leurs expériences personnelles et professionnelles.

Il y a du positif et de l’utile sur les réseaux sociaux pour ceux qui en veulent. Peu importe le domaine qui vous intéresse, je pense que vous trouverez si vous cherchez bien, des personnes qui produisent un contenu qui pourrait vous satisfaire. Arrêtons de perdre notre temps avec des choses inutiles même sur ces plateformes-là ! On peut s’y divertir tout en apprenant.😉

Si ce texte vous parle, vous pouvez dès à présent changer les choses! Ouvrez cette application, fouillez et jetez tout ce qui ne vous aide pas à la poubelle🚮

J’ai fait du nettoyage de mon coté en me désabonnant de tous ceux qui ne publient plus depuis 2018. Ce monde est un vrai piège. on en devient vite accro. Assurez vous de prendre du temps pour vous, vous déconnecter complètement et de vivre dans le monde réel. J’adore Instagram mais lorsque je me rends compte que j’en abuse, je me mets au régime et n’ouvre pas l’application pendant au moins trois jours. Il y a un mois, je me suis rendue compte que même WhatsApp est un problème. C’est un boulot à plein temps de regarder les statuts par exemple. Vous êtes vous déjà demandé le temps que ça vous prend de regarder les statuts de 50 personnes qui en mettent en moyenne 3 par jour?

Je me suis sevrée du visionnage des statuts durant une semaine au début du mois d’avril et cela m’a fait un bien fou! J’ai réellement eu une sensation de légèreté et de liberté. Comme ci j’étais condamnée à regarder toutes ces choses tous les jours du fond d’une cellule et du jour au lendemain, je m’évade et c’est juste le bonheur.✨ Aujourd’hui encore, un mois après, je ne touche à la section des statuts que pour chercher ceux des personnes spécifiques qui je sais, partagent des choses intéressantes qui peuvent m’apporter un plus. Ne pas regarder la story ou le statut d’un ami ne veut pas dire qu’on a un problème avec cette personne. Et cela ne me dérangerait absolument pas si mes amis décident de ne pas regarder les miens. Nous sommes libres, ce sont ces réseaux qui veulent nous enchaîner!. faisons-en bon usage.😉

Nous devrions nous demander <<qu’est-ce qui m’amène sur les réseaux sociaux? En-ai je réellement besoin? Qu’est-ce que j’apprends de positif chaque jour que je me connecte? ou encore quelle est la chose positive pour laquelle j’aimerais être connu(e) sur ces médias?>>

Cœurdialement...❤

Image: Olivier Lambert

18 réflexions au sujet de « Les réseaux sociaux! »

  1. Très belle expérience ! Si jeune et si responsable… Pour ceux qui te lisent personnellement je pense, tu es un exemple … Continue par ta plume à conscientiser à ton niveau. Courage !!

    Aimé par 2 personnes

  2. Superbe!!! Ton article ne s’est pas seulement limité à une analyse mais le fait d’intégrer ta propre expérience est quelque chose de vraiment extraordinaire 🥳🥳🥳.
    Beaucoup de courage pour la suite et que tous ses efforts que tu fournis aident vraiment ceux qui en sont dans le besoin….

    Aimé par 1 personne

  3. Ce problème d’addiction aux réseaux sociaux est très pertinent. L’étape accepter que c’est un pas mais le plus grand pas est de se sortir de là. Malheureusement il y a plein de facteurs qui ne vont pas à notre avantage ( confinement, recherche d’inspirations de toutes sortes, tendances actuelles, …) ma technique à moi est de mettre tous les statuts qui ne m’intéressent pas sur silence 😅 au moins je ne suis plus tentée.
    Merci pour cet article enrichissant

    Aimé par 1 personne

    • On peut rechercher l’inspiration chez les bonnes personnes. je ne proscris pas les réseaux sociaux mais je conseille une bonne utilisation de ces derniers. que le temps qu’on y passe soit pour des choses utiles 😉

      J'aime

  4. Bonjour c’est très vrai de nombreuses personnes font n’importe quoi juste à cause des situations des gens sur les réseaux sociaux certaines oublient même leur principe
    En lisant ce texte vraiment j’ai pris la résolution de m’abstenir des statuts des amis qui mettent pas les éléments pour m’aider dans mon domaine ou alors dans ma vie.
    Merci beaucoup 💓

    Aimé par 1 personne

  5. Très bien dit Nafi. La comparaison à gagné en notoriété avec les réseaux sociaux. Le plus triste c’est qu’on compare le côté brillant de la vie des autres aux coulisses de notre vie. Cela n’a tout simplement pas de sens et très vite on peut s’y perdre. Tres bel article j’aime ta maturité d’esprit ma sœur. Continu comme ça. 👏👏😍😍

    Aimé par 1 personne

  6. Tu l’as si bien dit, « ils sont néfastes pour ceux ne parviennent pas à en faire bon usage »… Ainsi donc je me dis que pour celui qui sait faire la part des choses et reconnaître le bien du mauvais, l’utile de l’inutile cela ne saurait être considéré comme un danger…

    J'aime

  7. Tu as tous dis, c’est vrai maintenant je me rends compte que la vraie vie ne se trouve pas sur les réseaux sociaux. La vraie vie c’est le réel, pas le virtuel, parce que les réseaux sociaux nous poussent a inventer un dédoublement de personnage. Retenons une chose la vraie vie est sur le terrain et non sur les réseaux sociaux

    J'aime

  8. Ping : Les Réseaux sociaux 01 – le blog de Liena

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s